Syndrome de l’émigrant avec stress chronique et multiple: Notre expérience

Share:

To see the presentations you must be registered and logged in with your user

Carmen Rodríguez-Cerdeira
Département de Dermatologie, Hôpital Vithas Vigo et Université de
Vigo. Vigo (Espagne)
Le syndrome d’Ulysse, également connu sous le nom de syndrome de l’émigrant avec
stress chronique et multiple, est un fort malaise émotionnel ressenti par des personnes
qui ont dû abandonner le monde qu’elles ont connu dans des situations extrêmes. Il
s’agit d’une condition psychologique dont souffrent des millions de personnes dans le
monde. Le nom est inspiré du héros mythique Ulysse, qui a connu d’innombrables
adversités et dangers loin de ses proches.
Les facteurs de stress les plus importants sont : la séparation forcée d’avec les proches
qui représente une rupture de l’instinct d’attachement, le sentiment de désespoir dû à
l’échec du projet migratoire et à l’absence d’opportunités, la lutte pour la survie (où se
nourrir ou trouver un toit pour dormir), et quatrièmement, la peur, la terreur qu’ils
ressentent lors des voyages migratoires (bateaux, cachettes dans les camions…), les
menaces de la mafia,  de détention et d’expulsion ou encore, l’impuissance due au
manque de droits.
Chez tout patient émigrant en situation extrême, les examens suivants doivent être faits:
·      Étude exhaustive de tous les facteurs de stress.
·         Étude minutieuse des signes et symptômes pouvant masquer ou coexister avec
d’autres affections dermatologiques.

·         Un bon diagnostic différentiel basé sur les symptômes qu’ils présentent.
Nous présentons l’expérience de plusieurs cas cliniques dans notre hôpital, leurs
caractéristiques cliniques, leur évolution et traitement.